Le sprint : comment courir plus longtemps à grande allure ?

Le sprint est une des disciplines athlétiques les plus fatigantes même si celle-ci se passe généralement durant un bref délai. Si vous êtes un athlète professionnel ou un simple sprinteur, vous devez vous entraîner de manière régulière et efficace. Pour vous aider à faire du sprint correctement et efficacement, voici quelques astuces qui vont vous aider à gagner en endurance et en vitesse.

Opter pour des séances d’entrainement fractionnées

Sûrement, les entraîneurs sportifs vont vous conseiller ce type d’entraînement quand vous voulez vous lancer dans le monde du sprint. Non seulement les séances fractionnées vous permettront d’avoir plus d’endurance, mais elles améliorent aussi votre santé cardiaque. Il est temps de vous montrer comment procéder à un entraînement fractionné. En général, le fractionné est une méthode qui se divise en deux séances :

– Une séance d’échauffement : tout d’abord, vous devez vous échauffer un peu en faisant une course tranquille pendant 15 à 20 minutes. Cela va préparer votre corps à encaisser les intenses séances qui vont suivre.

– Une séance « 30/30 » : pensez à sprinter pendant 30 secondes, puis marchez pendant 30 secondes pour donner à votre cœur et vos muscles un temps de récupération. Vous allez répéter cette méthode (30/30) 10 fois sans interruption.

N’oubliez pas les séances de musculation

Restez léger tout en gagnant en masse musculaire. Si vous voulez sprinter plus longtemps, musclez-vous les fessiers, les cuisses et les mollets en faisant des exercices comme le squat. Autrement appelé la flexion sur jambes, le squat est un exercice de flexion qui consiste à fortifier les muscles des fessiers et ceux des membres inférieurs. Pour vous aider dans vos séances de musculation, voici quelques types de squat qui vous seront utiles : le squat traditionnel, le squat pliométrique, le squat jump, le squat sumo et le squat fessier.

Faites attention à votre régime alimentaire

Pour satisfaire vos besoins énergétiques, vous devez manger et boire de façon saine et régulière. Tout au long de vos parcours, vous devez suivre un régime alimentaire.

– Régime alimentaire pendant les séances d’entraînement : Le matin, optez pour les jus de fruits et les produits protéinés comme le lait et les fromages. Pour votre déjeuner, il est conseillé de manger de la viande ou des fruits de mer. Le soir, pensez à manger des aliments légers.

– Régime alimentaire avant le Sprint : les aliments à base de glucose sont idéals avant la séance de sprint. De ce fait, choisissez des jus de fruits et du yaourt. Vous pouvez aussi boire des boissons énergétiques avec modérations.

Les étirements : combien de temps vaut-il mieux leur accorder ?
Comment appliquer la course intermittente ?